La Bourgeoisie / Institution

Rôle et mission

 

La Bourgeoisie de Sion est une corporation de droit public, régie par la loi sur les communes (LCo). Entité indépendante de la commune municipale, elle est composée de deux organes : l’Assemblée bourgeoisiale et le Conseil bourgeoisial.

Un acteur de la vie sédunoise

La Bourgeoisie, ou commune bourgeoisiale, administre un patrimoine important et diversifié : des immeubles locatifs, une zone industrielle, des bâtiments historiques, des forêts, le Domaine des Iles ainsi que des terres agricoles et viticoles. Elle développe également une activité industrielle et octroie un soutien important aux sociétés locales et aux manifestations qui mettent en valeur la ville de Sion.

Au service de la collectivité

L’activité de la Bourgeoisie de Sion est complémentaire à celle de la commune municipale. Domaine économique, social, culturel, scientifique ou encore sportif : ses champs d’action sont multiples et contribue à dynamiser la vie locale et régionale.

 

Soutien à la culture

Peu de gens le savent : l’unique patrimoine hérité de nos ancêtres est l’Hôtel de Ville situé au cœur de la vieille ville de Sion. C’est au court du XXème siècle que la Bourgeoisie a acquis plusieurs monuments qui forment l’essentiel de son patrimoine historique. Par ces acquisitions, la Bourgeoisie de Sion manifeste son engagement pour la conservation du patrimoine bâti, lequel n’est pas destiné à produire des rendements mais à servir le public.

Les revenus des activités de la Bourgeoisie de Sion servent notamment à entretenir et rénover ces bâtiments : Hôtel de Ville, maison de la Diète, Préfecture, maison du Diable, couvent des capucins, fours à Chaux, château de Montorge, chapelles des Mayens-de-Sion.

En 2017, la Bourgeoisie a reçu le Prix de la société suisse de la protection des biens culturels pour la rénovation du couvent des capucins. Ce prix se valait aussi une reconnaissance plus large pour son engagement indéfectible envers le maintien du patrimoine sédunois et sa transmission aux générations futures.

 

Bâtiments historiques
Nom Date construction Date acquisition  
Maison de la Diète 1701 1982  
Maison du Diable 1515-1528 2008  
Maison de la Préfecture 1652 2015  
Couvent des capucins 1631-1643 2009  
Chapelle de la Visitation 1680 2000  
Chapelle Notre-Dame du Bon Conseil 1770-1773 2014  

 

La Bourgeoisie est propriétaire de longue date de forêts et de pâturages. Ces possessions fournissaient la principale source d’énergie, de bois, ainsi que les prés nécessaires pour le bétail.

Au fil des années, le patrimoine de la Bourgeoise de Sion a grandi notamment suite aux fusions avec Bramois, Salins et les Agettes et grâce aux acquisitions faites par la Bourgeoisie. Cette dernière gère aujourd’hui plusieurs centaines d’hectares de forêts et un domaine viticole et arboricole conséquent. Elle entretient et met à disposition des Sédunois et de leurs hôtes le domaine des Îles, espace de loisirs et de détente par excellence à quelques minutes de la Ville de Sion.

 

La Bourgeoisie de Sion joue un rôle important dans le développement économique de la région.
En 1978, la Bourgeoisie de Sion reprenait les activités de la Gravière des Îles. L’exploitation du gravier a conduit la Bourgeoisie à développer une activité industrielle utilisant cette matière première.

En 2003 naît la société BHL Bétons issue de la fusion entre trois centres de fabrication de béton, à savoir « Centrale de la Gravière des Îles » de la Bourgeoisie de Sion, « Centrale de Granges », de Holcim SA et « Centrale des Ronquoz » de Luginbühl & Cie SA dans le but de rationaliser la production de béton prêt à l’emploi dans le Valais central. Jusqu’en 2016, la Bourgeoisie de Sion était impliquée dans la SEP, société qui produit des enrobés bitumineux.

La Bourgeoisie est également propriétaire de terrains dans la zone industrielle de Sion et de Vétroz. Elle concède sur ces parcelles des droits de superficie distincts et permanents (DSDP) à plusieurs acteurs de la vie économique locale. Par ce biais, elle soutient la croissance et la création d’emploi.

Galerie