Nature / Domaines viticoles, agricoles et forêts

Domaines viticoles

 

Jusqu'il y a peu, la Bourgeoisie ne possédait pas de vignes. C'est la fusion entre Bramois et Sion, en 1968, qui lui a valu une première centaine de mètres carrés de vignoble. Depuis, son patrimoine viticole s'est considérablement enrichi : elle a acquis en 2006, la vigne de Tourbillon située dans le rond-point au sud du nouveau cimetière, puis en 2009, celle de la Cible blottie au pied du château de Tourbillon. En 2013 et 2014, la Bourgeoisie devient propriétaire de plusieurs nouvelles parcelles entre Sion, Saint-Léonard et Grimisuat.

Actuellement, ce sont plus de 12 hectares de vignes situés dans la région de Sion que la Bourgeoisie entretient ; 8 hectares propriété de la Bourgeoisie auxquels s’ajoutent 4 hectares appartenant à la Fondation Hôpital-Asile.

En 2011, la Bourgeoisie choisit de vinifier une partie de ses vendanges et crée la cuvée Clos de Tourbillon.

La Bourgeoisie et la Fondation Hôpital-Asile s’engagent également pour le développement durable. Au printemps 2018, un nouveau cépage, le Divico, a été planté sur les vignes de Longeborgne. Ce cépage ouvre la voie à une viticulture plus écologique permettant de réduire drastiquement l’utilisation des produits phytosanitaires (source : Agroscope).

Rond-point Sud

Clos de Tourbillon

Au pied du château

vigne de la Cible

8 hectares

Domaine viticole