Culture & patrimoine / Patrimoine historique

Maison de la Préfecture

 

La Maison de Kalbermatten dite « de la Préfecture » se situe à la rue de la Porte-Neuve. Elle a été léguée à la Bourgeoisie de Sion en octobre 2015, par Monsieur Louis-Guillaume de Kalbermatten. Ce dernier l’habite encore aujourd’hui.

Pour comprendre l’appellation de la bâtisse, il faut remonter un peu dans le temps pour découvrir que la maison en question a servi de résidence aux préfets, non pas de district, mais du Valais tout entier, lorsque celui-ci eut, de 1810 à 1813, le statut de Département du Simplon. Le 25 février 1811, Derville-Maléchard devient le premier préfet du département et sa résidence, la Maison de Kalbermatten, devient ainsi la "Préfecture". En mars 1813, un nouveau préfet, Claude Philibert Barthelot de Rambuteau, arrive à Sion. Tout aussi estimé de ses administrés que son prédécesseur, il ne séjournera à Sion que brièvement. Le 26 décembre 1813, il doit s'enfuir devant l'arrivée des troupes autrichiennes.

Toutefois, le "bel étage", soit le premier étage de la Préfecture, servira encore aux autorités valaisannes puisque le gouvernement du nouveau canton y aura son siège jusqu'en 1850.Ainsi, la maison de Kalbermatten - comme la maison dite de la Diète - a gardé le nom de Préfecture pour avoir eu cette fonction moins de trois ans alors qu'elle a abrité des autorités politiques bien plus longtemps, avant comme après les trois années d'administration départementale.

Galerie
Plan de situation
Rue de Lausanne,1950 Sion