La Maison du Diable

La maison du Diable fut construite entre 1515 et 1528 par Georges Supersaxo, fils naturel de l'évêque Walter Supersaxo. A sa mort, il laissa à Sion deux maisons: la maison principale, située à la rue de Conthey (connue comme "Maison Supersaxo") et la Maison du Diable, actuellement au n° 31 de la rue des Creusets. Selon la légende, la Maison Supersaxo aurait été reliée par un souterrain à la Maison du Diable, située alors à l'extérieur de la ville.

Au cours des siècles, cette bâtisse s'agrandira et des modifications y seront apportées. Au travers de la voûte du passage, on peut observer des peintures héraldiques du XVII qui ont été réalisées afin de recevoir les ambassadeurs de France, lors du renouvellement de l'alliance des cantons suisses et du Valais avec la France.

Plusieurs légendes entourent cette maison, dont celle qui dit que le diable lui-même l'aurait construite et que la marque de ses cornes y est encore visible sur la façade...

C'est en 2008 que la Bourgeoisie en est devenue propriétaire de cet ensemble de bâtiments, dans le but d'assurer sa sauvegarde et de le consacrer à des buts culturels. C'est dans cet esprit qu'une partie des bâtiments a été mise à disposition de la Fondation Fellini. Celle-ci a pour buts non seulement de mettre en valeur de Fellini grâce à son importante collection, mais également de créer des liens entre le cinéma, la littérature, la photographie, l'architecture et la musique.

Site Internet

 

Attachment: 

Fichier attachéTaille
PDF icon brochure_maisondudiable.pdf828.64 Ko