Domaine d'Uvrier

Vers 1960, la construction de l'autoroute et l'obligation pour la Bourgeoisie de céder des terrains nécessaires au développement économique de Sion, amenèrent à l'expropriation de nombreuses surfaces agricoles.

Cependant, l'attachement à la terre fit que la Bourgeoisie acheta en 1971 à Uvrier un des plus beaux domaines arboricoles du Valais central (22 hectares). Chaque automne, une partie des pommes du Domaine sont distribuées aux familles bourgeoises.